MENU
Ultime bike photo une étirements

Comment s’étirer efficacement après sa sortie à vélo ?

24 avril 2017 • Guides, Slides d'accueil

Comment s’étirer efficacement après sa sortie à vélo ?

Dans tous les sports d’endurance, tels le cyclisme ou la course à pied, les séances d’étirements sont devenus courantes dans les habitudes des sportifs. Effectivement, les spécialistes privilégient leurs pratiques, ce qui les ont rendues légitimes à toutes activités sportives.

 

étirements photo intro UB

 

Pourquoi s’étirer ?

Les vertus des étirements sont d’assouplir et d’augmenter l’agilité articulaire. Cela permettra indirectement de relaxer les tensions musculaires et donc, de fait, d’anticiper les blessures et procurer une sensation de bien-être et de relaxation. Les étirements aident également à réduire le temps de récupération et à améliorer son efficacité.

Quand s’étirer ?

Il existe bien plusieurs sortes d’étirements que nous allons vous présenter :

Avant l’effort, il est possible de faire des étirements afin de clôturer un échauffement et préparer le corps et l’organisme aux efforts à venir.

Après l’effort, ce sont les étirements ordinaires que chaque sportif pratique à des fins de relaxation et de récupération.

• Enfin, les étirements du matin en se réveillant ou le soir avant de dormir sont aussi bénéfiques pour l’ensemble du corps car ils favorisent l’éveil corporel.

Comment s’étirer ?

étirements quadricepsLes étirements sont de différentes natures et permettent d’agir sur des parties du corps et des muscles spécifiques. Voici une liste des muscles qui sont constamment sollicités par le cyclisme.

étirements ischio-jambiersLes quadriceps : ce sont les muscles qui recouvrent la partie supérieure de la cuisse et doit être étiré en priorité avec les deux suivants.

étirements fessier Les Ischio-jambiers : prioritaires aussi, ces muscles sont situés à l’arrière de la cuisse et permettent d’assouplir davantage la hanche afin de décharger la colonne vertébrale.

étirements molletsLe fessier : c’est le second muscle le plus volumineux et qui est également très sollicité par le cyclisme.

étirements adducteursLes mollets : ce sont les muscles qui se trouvent à l’arrière des tibias et qui participent en grande partie à l’énergie musculaire fournie pour pédaler.

étirements dosLes adducteurs : ils sont primordiaux pour le vélo en montée, notamment en position de « danseuse ».
Le dos : les muscles qui se situent dans le dos sont fortement sollicités lorsque l’on force, notamment en côte.


D’autres solutions pour récupérer

Crème de massage Overstims DécontractionAprès une activité sportive intense, il existe des crèmes de massage afin d’apaiser et relaxer les muscles dans le but d’une récupération rapide. Ces crèmes apportent également une sensation de bien être en l’appliquant sur les muscles.

Boisson énergétique boisson de récupération format éco 750g
Afin de récupérer, l’eau à elle seule n’est pas suffisante pour récupérer. Certaines boissons, comme celles que nous proposons ici, contiennent des minéraux, des protéines et des glucides qui facilitent la restauration musculaire et éliminer l’acidité présente dans le corps. Si l’on a que de l’eau à disposition, il est conseillé de favoriser les eaux pétillantes.
Collation de récupération Overstims Regeprot nutritionIl est également conseillé de consommer des aliments glucidiques sous forme physique (pâtes, pommes de terre, légumes, pain d’épice, barre de céréales, fruits…) et éviter la viande et poisson.
Il existe aussi des collations énergétiques comme celle que nous proposons. Ces dernières permettent de maintenir la tonicité des muscles grâce à la présence de sels minéraux et d’acide aminé.

Dernier point, en rentrant de votre sortie, réservez vous quelques kilomètres (cinq suffisent) afin de mouliner sur petit plateau dans le but rouvrir les petits vaisseaux sanguins pour que le sang ne circule pas seulement par les gros vaisseaux. Ce qui donnerait lieu à des crampes et des troubles musculaires.


 

Les étirements ne doivent pas être un exercice douloureux mais agréable. C’est pourquoi il faut qu’ils soient de courte durée. Il n’est pas obligatoire de faire des étirements avant ou après chaque activité sportive. Enfin, il vaut mieux privilégier les étirements activo-dynamiques. En effet, ils sont plus efficaces que les étirements passifs puisqu’ils se rapprochent d’un échauffement lorsqu’ils sont réalisés avant l’effort et d’un assouplissement des tensions musculaires lorsqu’ils sont réalisés après l’effort.

Enregistrer

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« »